Le jardin violet

Le Jardin violet surgit à l’improviste derrière un tournant. On voit d’abord un amas de troncs de pruniers et une réserve de bois affaissée, passablement envahie par la mousse, avant que notre attention ne soit captivée par une pittoresque roulotte tsigane confortablement installée dans une clairière ensoleillée donnant sur la rivière.

Un Cheval de bois aux immenses ailes violettes, à peine lâché, semble paître tranquillement, paisiblement, à l’orée de la clairière couverte de tapis élimés.

Le campement est entouré d’une enceinte de foulards aux couleurs vives et aux longues franges, qui flotte légèrement au vent.

Un voile suspendu à un majestueux épicéa tombe sur un large châlit et sa montagne d’oreillers ; la guitare appuyée contre le châlit pourrait nous en conter.

On trouve au bord de l’eau les restes d’un feu de camp, une marmite fumante et, à proximité, un rondin confortable sur lequel ont été cloués les dossiers des chaises raffinées d’un lointain château. C’est de là, sans doute, que vient également le lustre jadis clinquant suspendu dans la clairière. Au bord de l’eau, sur un bâton fourchu, sèche une paire de souliers épatants, désormais hors d’usage.

Des marches en bois, passant à travers un épais buisson d’hortensias, nous conduisent dans la roulotte ; en entrant, on a le souffle coupé, un désir brûlant nous envahit : tout abandonner, partir au bout du monde avec les Tsiganes ou, à tout le moins, passer une nuit, plongé dans les oreillers duveteux de cette chambre bigarrée.

Comme la grotte légendaire d’Ali Baba, l’intérieur de la roulotte regorge de pendeloques, de colliers de pièces, d’ornements, de cartes divinatoires, de bouffardes et de fouets. Un poêle en fonte sculpté sur des pieds courbés s’est niché dans un coin ; à côté, une table pliante recouverte d’une charmante nappe, des chaises colorées, une vaisselle à l’évidence collectée au gré de longs voyages, des bougies fondues sur des chandeliers massifs ; une voix rocailleuse sortant du vieux phonographe emplit parfois la roulotte.

Si vous grimpez sur le lit et ouvrez la fenêtre donnant sur le jardin, des pommes parfumées, juteuses et alléchantes jetteront un œil à l’intérieur ; derrière le pommier s’étend un immense pré-soleil sur lequel se produit toutes les deux semaines la relève magique des couleurs.

Le printemps commence avec le jaune des narcisses, puis la clairière des tulipes éclate de rouge, avant que la mer blanche des marguerites ne déverse sa sérénité ; il s’achève par l’envol des énormes chapeaux des fleurs d’ail violettes.

C’est un plaisir particulier que de sortir de la roulotte tsigane au petit matin, plonger dans la brume laiteuse, s’arrêter un instant sur le monticule devant l’entrée et attendre que peu à peu, à travers la brume évanescente, apparaissent les contours d’un irréel magnolia aux fleurs violettes de la taille d’un melon.

PRINCIPALES COLLABORATIONS

Marc Bulena, décor de la roulotte

Xavier Dumont, sculpteur

Alona Kogan, cheval ailé

Etudiants de l’ESAD de Reims, installations en osier tressé

Falienor, paillage d’ardoise de la lune

 

Potager en saule et osier :

Tetiana Bessarab, paysagiste

Sarah Sellam, paysagiste

Marine Hunot, designer

Groupe Multipleix, paysagistes

avec les centres de loisir d’Esbly et de Coutevroult, l’école de Crécy, le lycée agricole de Bougainville et les participants aux différents ateliers.

Avec le soutien de la Fondation Georges Truffaut

 

AVEC, en alternance selon les saisons :

Lavandula ‘angustifolia grosso’

Magnolia stellata (magnolia étoilé)

Cercis siliquastrum (arbre de Judée)

Clematis viticella ‘Etoile violette’ (clématite)

Crocus violet

Cyclamen hederifolium ‘silver leaves’ (cyclamen de Naples aux feuilles blanc argenté)

Dicentra spectabilis rosa (coeur de marie)

Euphorbia palustris (euphorbe des marais)

Hydrangea macrophylla rosa

Indigofera (indigo rose)

Lupinus Russelii ‘La Châtelaine’

Magnolia ‘Susan’

Miscanthus floridilus

Monarda oficinalis (monarde officinale)

Penstemon ‘Garnet’

Phlox paniculata ‘blue paradise’

Salvia officinalis ‘purpurascens’

Sedum spectabile

Spirea japonica magic carpet ‘Walbuma’

Tradescantia ‘pauline’

Tulbalghia violacea

Tulipa ‘Queen of night’, ‘Uncle Tom’ et ‘Black hero’

Vinca minor (pervenche) ‘atropurpurea’

X